Mardi, 24 Octobre 2017
greek english french
Accueil arrow Actualité arrow A la Une arrow Déclaration de N. Kotzias, ministre des Affaires étrangères, à la chaîne de télévision ERT, à l’issue des travaux du Conseil des Affaires étrangères (Bruxelles, 12 décembre 2016)

Déclaration de N. Kotzias, ministre des Affaires étrangères, à la chaîne de télévision ERT, à l’issue des travaux du Conseil des Affaires étrangères (Bruxelles, 12 décembre 2016)

mardi, 13 décembre 2016

Déclaration de N. Kotzias, ministre des Affaires étrangères, à la chaîne de télévision ERT, à l’issue des travaux du Conseil des Affaires étrangères (Bruxelles, 12 décembre 2016)A l’issue des travaux du Conseil des Affaires étrangères (Bruxelles, 12 décembre 2016), le ministre grec des Affaires étrangères, M. Nikos Kotzias a fait la déclaration suivante à la chaîne de télévision ERT:

Ν. ΚΟΤΖΙΑS: Aujourd’hui lors du Conseil des Affaires étrangères de l’UE, nous avons débattu des questions ayant trait à l’Afrique – et nous avons tout particulièrement examiné le dossier relatif au Congo - à la Syrie et à l’immigration. Nous avons également signé un Accord de Coopération et de Dialogue politique avec Cuba.

Le débat engagé dans l’après-midi sur l’immigration a été très intéressant. Je pense que tout le monde constate la nécessité d’exercer une politique à long terme à l’égard de la question syrienne, une politique visant non seulement à lutter contre les conséquences négatives – c’est-à-dire l’immigration – mais avant tout contre la source même des problèmes, qui n’est autre que la guerre. En outre, nous avons discuté des moyens permettant de promouvoir la coopération dans le domaine humanitaire. S’agissant de la signature de l’accord avec Cuba, celui-ci s’intègre dans le cadre de la normalisation des relations de ce pays avec l’Occident.

JOURNALISTE: Monsieur le ministre, est-ce que vous avez eu une rencontre privée avec votre homologue, le ministre cubain, M. Parilla?

Ν. ΚΟΤΖΙΑS: Oui, nous avons discuté de la coopération bilatérale. Nous avons discuté de la situation politique à Cuba et des relations avec la diaspora de ce pays. Il m’a invité de visiter son pays ce que je ferai dans le cadre d’un déplacement qui est prévu à Cuba et au Mexique.