Mardi, 24 Octobre 2017
greek english french
Accueil arrow Actualité arrow A la Une arrow Déclaration du ministre des Affaires étrangères, N. Kotzias à la presse à l’issue du déjeuner de travail des ministres des Affaires étrangères de l’UE (Varsovie, 27 juin 2016)

Déclaration du ministre des Affaires étrangères, N. Kotzias à la presse à l’issue du déjeuner de travail des ministres des Affaires étrangères de l’UE (Varsovie, 27 juin 2016)

lundi, 27 juin 2016

 Déclaration du ministre des Affaires étrangères, N. Kotzias à la presse à l’issue du déjeuner de travail des ministres des Affaires étrangères de l’UE (Varsovie, 27 juin 2016)Ν. ΚΟΤΖΙΑS  : Aujourd’hui nous avons eu la réunion des 11 Etats membres de l’UE en vue de discuter de l’avenir de l’Union européenne et du Brexit.

Il y a eu, bien évidemment, des points de vue divergents. De notre côté, nous avons souligné la nécessité de veiller à l’unité de l’Union européenne et de sauvegarder avant tout son caractère social et démocratique.  En outre, nous avons signalé qu’il était nécessaire d’organiser un débat démocratique de manière à sauvegarder les intérêts de nos citoyens auxquels nous ne devons pas tourner le dos.

Nous avons également souligné notre position, à savoir que l’Etat national continue de jouer un rôle important sur la scène politique internationale. Au même titre, nous devons soutenir l’intégration et aller vers une unification plus renforcée de l’Union européenne dans des domaines tels que la revalorisation de l’Etat social.

JOURNALISTE :  Monsieur le Ministre, cette fragmentation qui existe apparemment dans les réactions de l’Union européenne contribue-t-elle à cette fin?

Ν. ΚΟΤΖΙΑS : Je pense qu’il s’agit d’une crise sans précédent au sein de l’Union européenne et nous devons faire preuve de sérieux et de retenue. Nous devons respecter la décision démocratique des citoyens britanniques et dans le même temps veiller à ce que la Grande-Bretagne et ses citoyens ne soient pas éloignés de l’Union européenne.

JOURNALISTE :  Quel est le message commun qui a été transmis par cette réunion?

N. KOTZIAS  :  Que nous devons renforcer le dialogue et parvenir, dans un esprit de sincérité, à des solutions constructives et productives.