Lundi, 23 Octobre 2017
greek english french
Accueil arrow Actualité arrow A la Une arrow Déclaration du ministre des Affaires étrangères, N. Kotzias à l’agence de presse Independent Balkan News Agency (Pravetz, 31 mai 2016)

Déclaration du ministre des Affaires étrangères, N. Kotzias à l’agence de presse Independent Balkan News Agency (Pravetz, 31 mai 2016)

mardi, 31 mai 2016

Déclaration du ministre des Affaires étrangères, N. Kotzias à l’agence de presse Independent Balkan News Agency (Pravetz, 31 mai 2016)En marge des travaux de  la réunion des ministres des Affaires étrangères du Processus de la Coopération interbalkanique dans le cadre du Processus de coopération en Europe du Sud-Est (SEECP) qui se tient à Pravetz en Bulgarie, le ministre des Affaires étrangères, Nikos Kotzias a fait la déclaration suivante au journaliste de l’agence de presse Independent Balkan News Agency, Spyros Sideris:

«Nous avons eu un excellent entretien avec le Premier ministre de la Bulgarie avec lequel nous avons discuté de la préparation de la réunion intergouvernementale et de son contenu, à savoir les principaux domaines dans lesquels nous voulons développer notre coopération , tels que l’économie, la politique étrangère et notre rôle dans la région. Nous avons également débattu d’autres questions, telles que la culture, la recherche et la coopération entre nos établissements universitaires.

En outre, nous avons discuté de nos relations bilatérales pour ce qui est des actions et des projets communs que nous pouvons entreprendre de concert, des grands travaux, tels que les réseaux ferroviaires, les autoroutes et l’énergie et des projets à plus petite échelle portant sur nos relations transfrontalières. Bien évidemment, nous avons débattu des questions ayant trait au tourisme car il est bien connu combien les Bulgares aiment la Grèce qui constitue pour eux une destination privilégiée. 
Nous avons aussi discuté de la nécessité d’organiser plus des réunions non formelles entre les directions des deux pays en vue de discuter des questions d’intérêt plus général mais aussi régional.

Nous organiserons plusieurs rencontres avec  la partie bulgare, la plus importante étant celle entre les deux gouvernements au niveau de plusieurs ministres. La deuxième rencontre se tiendra lors de la visite du Premier ministre bulgare en Grèce et la troisième lors de la réunion qui se tiendra en octobre prochain. Les rencontres deviendront plus fréquentes, comme il a été convenu avec M. Borissov,  puisque la Grèce et la Bulgarie constituent un pôle de stabilité et sécurité en Europe du Sud-Est».