Mercredi, 24 Mai 2017
greek english french
Accueil arrow Actualité arrow A la Une arrow Déclarations conjointes de N. Kotzias, ministre des Affaires étrangères et de Pham Binh Minh, vice-premier ministre et ministre des Affaires étrangères du Vietnam à l’issue de leur rencontre (Hanoi, 13 février 2017)

Déclarations conjointes de N. Kotzias, ministre des Affaires étrangères et de Pham Binh Minh, vice-premier ministre et ministre des Affaires étrangères du Vietnam à l’issue de leur rencontre (Hanoi, 13 février 2017)

lundi, 13 février 2017

Déclarations conjointes de N. Kotzias, ministre des Affaires étrangères et de Pham Binh Minh, vice-premier ministre et ministre des Affaires étrangères du Vietnam à l’issue de leur rencontre (Hanoi, 13 février 2017)PHAM BINH MINH : Monsieur le ministre des Affaires étrangères, Nikos Kotzias, chers représentants de la presse, je voudrais tout d’abord saluer la visite au Vietnam du ministre des Affaires étrangères, M. Nikos Kotzias.

Nous avons engagé, comme vous le savez, un dialogue très constructif dans un esprit particulièrement amical, sincère et ouvert. Dans ce cadre, nous avons abordé des questions bilatérales, régionales et internationales d’intérêt mutuel.

Le Vietnam et la Grèce entretiennent des relations diplomatiques depuis quarante ans. Nous avons établi nos relations diplomatiques en 1975 et, depuis, notre coopération bilatérale a enregistré un développement très positif. Nous voudrions également remercier tout particulièrement les Grecs de leur soutien précieux à la lutte que nous avons livrée dans le passé pour notre indépendance et souveraineté nationale ainsi que pour le développement actuel de la nation.

Les relations bilatérales entre la Grèce et le Vietnam sont renforcées dans tous les domaines et la preuve en est l’échange de visites entre les deux pays, y compris les visites de l’ancien président Nguyen Minh Triet et du Président de la République hellénique au Vietnam.

J’apprécie particulièrement la visite au Vietnam de Nikos Kotzias. Une très bonne occasion nous est offerte de dresser le bilan des progrès réalisés jusqu’à ce jour et d’élaborer l’orientation future de notre coopération bilatérale.

Nous pensons que l’échange de visites entre les deux pays doit être davantage intensifié tout comme les dispositifs du dialogue, y compris le dialogue entre les deux ministères des Affaires étrangères en vue de mettre en œuvre les accords entre les deux parties, tel que le protocole d’accord (MoU) qui a été récemment signé.

Nous sommes convenus d’intensifier davantage la coopération économique et commerciale des deux pays. Le volume du commerce bilatéral a triplé depuis 2010. Toutefois, ce volume demeure mοdeste et on doit faire davantage pour améliorer la coopération économique et commerciale bilatérale, notamment dans le domaine de l’économie maritime où tant le Vietnam, que la Grèce ont de nombreux intérêts.

A cet égard, nous sommes également convenus d’accélérer les négociations pour la signature de l’accord de non imposition de double taxation ainsi que d’autres accords relatifs à l’économie maritime.

En outre, nous sommes convenus de la promotion ultérieure de la coopération au sein des forums multilatéraux, y compris les Nations Unies, l’Association des Nations du Sud-est (ASEAN) avec l’UE et le Dialogue Asie-Europe (ASEM). Le Vietnam, membre actif et responsable de l’ASEAN est prêt à servir de plate-forme pour la promotion et la facilitation ultérieures de la coopération entre la Grèce et l’ASEAN ainsi qu’à contribuer à la promotion des relations avec l’UE et des relations entre l’UE et l’ASEAN.

Les résultats des discussions d’aujourd’hui, entre le ministre des Affaires étrangères, M. Kotzias et moi, contribueront considérablement au renforcement de la coopération bilatérale et de l’amitié entre les deux pays.
Je vous remercie.

Ν. ΚΟΤΖΙΑS : Je vous remercie M. Minh. Bonjour Vietnam. Je voudrais vous remercier de l’accueil que vous nous avez réservé et des discussions que nous avons eues aujourd’hui. Nous respectons le Vietnam et son histoire importante. Pour moi, se trouver ici est le rêve de ma vie.

Nous avons grandi en tant qu’élèves et étudiants, en exprimant notre solidarité au peuple du Vietnam. Je suis donc très heureux d’être le premier ministre des Affaires étrangères de la République Hellénique à visiter ce pays.

Nous avons aussi la célébration du 40e anniversaire de l’établissement de nos relations bilatérales, tout comme le 10e anniversaire de l’ouverture de notre ambassade à Hanoi.

Le Vietnam est étroitement lié à la résistance nationale et à la dignité humaine et la lutte de son peuple exprime les plus grandes valeurs humaines, la protection de la vie et la souveraineté nationale.

Nous éprouvons un respect particulier pour la lutte des Vietnamiens dont l’objectif est de défendre les droits de leur société et de leur nation.

C’est pourquoi nous envisageons de promouvoir davantage la coopération entre la Grèce et le Vietnam, dans tous les domaines, des entreprises à la navigation maritime, en passant par l’Union européenne. Nous pouvons devenir pour le Vietnam la porte d’accès à l’UE.

Nous avons discuté de la coopération entre les entreprises, de la coopération dans les domaines du tourisme, de la culture, de la navigation maritime, de la recherche scientifique et de l’enseignement supérieur.

Nous avons identifié les problèmes actuels et discuté des moyens permettant la mise en œuvre de solutions. Nous avons également discuté de l’octroi de deux bourses à des jeunes vietnamiens désireux de faire des études en Grèce.

Nous ferons de notre mieux pour renforcer l’amitié et les relations entre nos Etats.
Je vous remercie encore de votre accueil chaleureux.