Lundi, 11 Décembre 2017
greek english french
Accueil arrow Actualité arrow A la Une arrow Déclarations conjointes du ministre des Affaires étrangères, N. Kotzias et de son homologue turc, M. Çavuşoğlu, à l’issue de leur rencontre informelle en Crète

Déclarations conjointes du ministre des Affaires étrangères, N. Kotzias et de son homologue turc, M. Çavuşoğlu, à l’issue de leur rencontre informelle en Crète

lundi, 29 août 2016

Déclarations conjointes du ministre des Affaires étrangères, N. Kotzias et de son homologue turc, M. Çavuşoğlu, à l’issue de leur rencontre informelle en CrèteΝ. Kotzias : C’est avec un grand plaisir que j’ai accueilli mon ami Mevlüt Çavuşoğlu avec lequel nous avons découvert certaines beautés de l’île. Nous avons eu l’occasion de nous entretenir de nouveau sur les grands problèmes qui concernent notre région, sur les moyens de coopération en vue de contribuer à leur résolution. Je lui ai transmis de nouveau la solidarité du peuple grec au peuple turc qui a lutté contre la tentative de coup d’Etat en Turquie. Nous avons parlé de notre coopération, qui est sur les rails, notamment après la rencontre des deux gouvernements à Izmir cette année – et nous avons décidé de continuer à élargir les canaux de compréhension, de communication et de coopération dans des domaines comme la coopération économique, la coopération dans le secteur des transports, des mesures de confiance et dans le dialogue politique.

La politique étrangère grecque continue son œuvre avec dynamisme, nous développons nos relations avec les pays voisins dans l’ensemble de l’Europe et la région élargie. La Turquie est un pays avec lequel nous entretenons des relations spéciales et avons des intérêts spécifiques. C’est pourquoi notre rencontre d’aujourd’hui revêt une importance particulière pour les deux pays et l’ensemble de la région.

Je remercie encore une fois Mevlüt pour sa visite. Nous allons maintenant nous rendre à l’endroit où est né Zeus dans la grotte de Lassithi. C’est là qu’est née Europe, en fait, que Zeus a enlevée de Libye. Un mythe profondément antiraciste, que nul ne doit oublier en Europe. Je te remercie beaucoup Mevlüt de ta visite.

Μ. Çavuşoğlu : J’aimerais tout d’abord remercier mon ami Niko pour son invitation. Je suis très heureux de me trouver ici en Crète. Dans la région où je vie, à Antalya, il y a de nombreuses personnes originaires de Crète. J’ai souvent parlé à ces personnes, mais c’est la première fois que je visite l’île.

Je remercie beaucoup l’honorable premier ministre, M. Tsipras et mon ami Niko ainsi que le peuple grec pour leur solidarité et leur soutien à notre gouvernement, notre démocratie et au peuple turc pendant les moments difficiles de la tentative de coup d’Etat. La solidarité du peuple grec ainsi que la position claire du gouvernement ont été saluées par le peuple turc, qui a d’ailleurs dit que la Grèce et le peuple grec étaient les mieux placés pour comprendre le danger qu’a connu la Turquie.

Nous axons nos efforts sur le renforcement de nos relations. Comme vous le savez, il existe l’institution du Conseil de coopération de haut niveau entre nos deux pays et outre celle-ci, il existe différents mécanismes comme les mesures de confiance, le dialogue politique et les entretiens exploratoires. Hormis cela, suite à la proposition de mon ami Nikos, nous avons commencé à nous rencontrer en Grèce et en Turquie sur une base informelle. Au début de cette année, je l’avais accueilli à Istanbul pour un dîner, c’est la raison pour laquelle je suis venu aujourd’hui ici après son invitation. Nous avons exprimé notre volonté d’améliorer davantage nos relations. Comme l’a dit lui-même M. le ministre, nous avons examiné les développements dans notre région.
Notre discussion était très constructive. C’est pourquoi nous soutenons les efforts consentis lors des pourparlers qui se poursuivent à Chypre en vue de l’atteinte d’une solution. J’espère cette fois que les deux parties à Chypre valoriseront cette occasion et nous-mêmes, ainsi que les deux parties la soutiendront. Maintenant mon ami va me montrer les plus beaux endroits de Crète et je pense que nous le méritons bien après tout ce travail. Merci encore pour cette invitation et l’accueil chaleureux.