Dimanche, 17 Décembre 2017
greek english french
Accueil arrow Actualité arrow A la Une arrow Déclarations de N. Kotzias, ministre des Affaires étrangères, lors de son arrivée à la deuxième Conférence de Rhodes sur la Sécurité et la Stabilité (Rhodes, 22 mai 2017)

Déclarations de N. Kotzias, ministre des Affaires étrangères, lors de son arrivée à la deuxième Conférence de Rhodes sur la Sécurité et la Stabilité (Rhodes, 22 mai 2017)

lundi, 22 mai 2017

Déclarations de N. Kotzias, ministre des Affaires étrangères, lors de son arrivée à la deuxième Conférence de Rhodes sur la Sécurité et la Stabilité (Rhodes, 22 mai 2017)Ν. ΚΟΤΖΙΑS: A la Conférence participent actuellement des délégations de neuf Etats arabes ainsi que des représentants de la Ligue arabe, c’est-à-dire dix délégations au total. Il y a aussi sept Etats européens. Nous avons aussi une délégation au niveau d’ambassadeurs d’Indonésie, pays auquel nous avons accordé le statut d’observateur.

Par conséquent, il y a au total 18 délégations. L’année dernière il y en avait onze. On assiste donc à une multiplication des délégations participantes. J’ai  une proposition sérieuse à faire. Créer une structure en Méditerranée orientale, sur le modèle de la CSCE et mettre en place une série de partenariats qui seront abordés maintenant que nous commençons nos travaux.

Je vous remercie beaucoup de votre présence.

JOURNALISTE: Monsieur le ministre, voulez-vous faire une déclaration concernant M. Çavuşoğlu?

Ν. ΚΟΤΖΙΑS: Nous nous trouvons à une Conférence sur la Méditerranée orientale  et la Turquie n’y participe pas. Je vous remercie.