Samedi, 16 Décembre 2017
greek english french
Accueil arrow Actualité arrow Évènements - Rencontres arrow Entretiens de Terence Quick, Secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères, en Australie

Entretiens de Terence Quick, Secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères, en Australie

jeudi, 01 juin 2017

Dans le cadre de sa visite en Australie, M. Terence Quick, Secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères, a eu une série de rencontres à Canberra, capitale de l’Australie.

Plus particulièrement, il s’est entretenu avec le Premier ministre du pays, M. Malcolm Turnbull, la ministre des Affaires étrangères, Mme J. Bishop, le ministre de l’Industrie et de la Technologie, M. A. Synodinos (originaire de Lixouri, ville de l’île grecque de Céphalonie), lequel a exprimé sa volonté en faveur de la coopération avec la Grèce dans le domaine de l’innovation et de la technologie, le chef de l’opposition, Bill Sorten ainsi qu’avec la ministre des Affaires étrangères du cabinet fantôme de l’opposition, Mme Penny Wong.

Il s’est également entretenu avec tous les députés d’origine grecque et chypriote du gouvernement fédéral, tels que J. Banks, S. Georganas, M. Vamvakinou et N. Xenophon.

Les discussions ont essentiellement porté sur des questions d’intérêt international, tandis que le Secrétaire d’Etat a eu également l’occasion de briefer ses interlocuteurs sur les évolutions relatives à la question chypriote, aux relations entre la Grèce et la Turquie, à l’état d’avancement des pourparlers sur l’évaluation et la dette et sur d’autres questions d’intérêt mutuel.

Dans le même temps, il a remercié tous ses interlocuteurs de la position ferme de l’Australie concernant la question de Skopje et du respect dont elle témoigne à l’égard des résolutions de l’ONU concernant l’appellation.

Il s’est également entretenu avec les membres du Comité d’amitié Australie- Grèce qui a été tout récemment mis en place, dont la présidente est Mme J. Banks, qui est originaire d’Epire et de Kiato.

M. Quick a fait la déclaration suivante depuis Australie :

« Indépendamment de la discussion politique que j’ai eue avec tous mes interlocuteurs du gouvernement et de l’opposition, il y a eu un dénominateur commun : leur dévouement et respect pour la Grèce. Notamment le Premier ministre m’a dit qu’il apprenait le grec à l’école et même le grec puriste (katharevousa).

En outre, ils ont tous souligné leur admiration à l’égard de la communauté grecque en Australie, en exprimant leur reconnaissance pour son rôle de premier plan dans le développement de leur deuxième patrie.

Enfin, j’ai annoncé au groupe d’amitié Australie-Grèce, que nous soutiendrions avec un grand plaisir le projet pour la construction à Limnos d’un musée dédié à la mémoire des soldats australiens, néo-zélandais et canadiens de l’ANZAC qui ont combattu dans la Première Guerre mondiale ».