Dimanche, 17 Décembre 2017
greek english french
Accueil arrow Actualité arrow Évènements - Rencontres arrow Manifestation sur le thème « Mise en œuvre de l’Agenda 2030 et des Objectifs de Développement Durable (ODD) – Échange d’expériences et de bonnes pratiques » (Athènes, 3 octobre 2017)

Manifestation sur le thème « Mise en œuvre de l’Agenda 2030 et des Objectifs de Développement Durable (ODD) – Échange d’expériences et de bonnes pratiques » (Athènes, 3 octobre 2017)

jeudi, 05 octobre 2017

Une manifestation s’est tenue mardi, 3 octobre 2017 au ministère des Affaires étrangères sur le thème : « Mise en œuvre de l’Agenda 2030 et des Objectifs de Développement Durable - Échange d’expériences et de bonnes pratiques» en vue de la participation de notre pays, à travers la rédaction d’un Rapport national volontaire (Voluntary National Review/VNR), au forum politique de haut niveau (High-Level Political Forum/HLPF) des Nations Unies (New York, juillet 2018).

L’objectif de ladite manifestation qui a été organisée par la Direction en charge de la politique géographique et de la planification stratégique (YDAS -3) était d’offrir l’opportunité aux Etats membres de l’UE et aux pays de la Méditerranée qui ont rédigé des rapports nationaux volontaires dans le cadre des forums de haut niveau des Nations Unies en 2016 et en 2017 de partager leurs expériences en la matière. A la manifestation ont participé plus de 100 représentants, entre autres, des ministères des Affaires étrangères de Chypre et de la République tchèque, des missions diplomatiques étrangères ( de l’Albanie, de l’Australie, de la Belgique, de la France, du Danemark, de l’Estonie, de la Jordanie, de l’Espagne, de la Lettonie, du Liban, de Malte, du Maroc, de la Hongrie, des Pays-Bas, du Portugal, de la Roumanie, de la Slovaquie et de la Finlande), ainsi que des représentants des ministères, des autorités indépendantes et des agences (ELSTAT, autorité de régulation de l’énergie, Comité économique et social, réseau de responsabilité sociale des entreprises – CSR Hellas, Conseil du Développement durable /SEV, etc,.) de notre pays.

Dans son allocution d’ouverture, Mme Eleni Nikolaidou, chef de la Direction YDAS-3, a souligné l’importance qu’accorde notre pays à la mise en œuvre de l’Objectif 16 portant sur la paix, la justice et les institutions, en mettant aussi l’accent sur l’organisation par le ministère des Affaires étrangères des réunions ministérielles informelles de Rhodes sur la paix, la sécurité et la stabilité (en 2016 et en 2017) et de la Conférence internationale sur le pluralisme religieux et culturel et la coexistence pacifique au Moyen-Orient (2015).

Lors des présentations qui ont suivi, des références ont été faites à l’importance des points suivants :

(a) établir une coordination interministérielle à travers la désignation de « points de contact » (focal points) au sein des différents ministères en vue de fixer des priorités nationales (Secrétariat général du gouvernement grec, Chypre, Pays-Bas et Portugal),

(b) mettre l’accent sur la gouvernance environnementale et la promotion des modèles de production et de consommation durables (Ministère de l’Environnement et de l’Energie, Danemark, Estonie, Maroc et Turquie),

(c) adopter une approche participative (participatory approach) quant à la rédaction du Rapport national volontaire ( Secrétariat général du gouvernement grec, Chypre, République tchèque, Danemark, Jordanie et Pays-Bas),

(d) mettre l’accent lors de la rédaction du Rapport national volontaire sur les « faiblesses » - outre les progrès accomplis - du pays concerné ( Chypre, Estonie et République tchèque) et,

(e) mettre à disposition des données en vue de la réalisation des ODD et de l’élaboration des indices y relatifs (Chypre, Jordanie, Maroc et Pays-Bas).

Il a été constaté que pour rédiger avec succès un Rapport national volontaire il fallait prendre en considération des paramètres techniques tels que le respect des lignes directrices y relatives des Nations Unies (Chypre), la communication/promotion des ODD, à travers par exemple la nomination des personnalités en tant qu’ « ambassadeurs en charge de la promotion des ODD » ou des « ambassadeurs ODD » (République tchèque) et l’organisation de groupes de travail (Portugal).