Lundi, 18 Décembre 2017
greek english french
Accueil arrow Actualité arrow Communiqués - Discours arrow Allocution du Secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères, Yannis Amanatidis lors d’une manifestation organisée à l’occasion du 25e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la Grèce et le Kazakhstan (Athènes, 4.10.2017)

Allocution du Secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères, Yannis Amanatidis lors d’une manifestation organisée à l’occasion du 25e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la Grèce et le Kazakhstan (Athènes, 4.10.2017)

mercredi, 04 octobre 2017

A l’occasion du 25e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la Grèce et le Kazakhstan, je souhaiterais vous transmettre au Kazakhstan et à son peuple tous mes vœux de prospérité, de progrès et de paix. J’aimerais par ailleurs féliciter le Chef de l’Ambassade ainsi que son personnel, qui représentent bien le Kazakhstan, pays traditionnellement ami.

La Grèce soutient les efforts déployés par le Kazakhstan en vue de promouvoir la paix internationale et s’associe à ses initiatives en faveur du désarmement nucléaire et du dialogue interreligieux. Nous saluons le rôle d’intermédiaire que joue votre pays, qui accueille des rencontres dans le cadre du « Processus d’Astana », contribuant aux efforts en vue de maintenir le cessez-le-feu en Syrie. Nous pensons que le rôle international du Kazakhstan sera davantage renforcé, par le biais de sa participation au Conseil de sécurité pour la période 2017-2018, en qualité de membre non permanent.

Le Kazakhstan est une puissance régionale importante. En tant que pays où vivent différents groupes ethniques et religieux, le Kazakhstan contribue à l’instauration de la stabilité et de la sécurité en Asie centrale. Reconnaissant le rôle constructif que joue le Kazakhstan dans ladite région et l’amitié qui unit nos deux peuples, notre priorité absolue est de nous employer sans relâche à développer et à élargir davantage notre coopération.

Les liens solides qui unissent la Grèce et le Kazakhstan sont dus à la présence séculaire de 10 000 ressortissants d’origine grecque au Kazakhstan et de 80 000 citoyens du Kazakhstan en Grèce, une diaspora qui contribue, en tant que pont de communication et d’entente, au renforcement des relations entre les deux pays.

Je suis convaincu que la Grèce et le Kazakhstan, se basant sur des principes et des idéaux communs, continueront à renforcer leurs relations bilatérales dans le sens d’une coopération toujours plus étroite, dans l’intérêt mutuel du peuple grec et kazakh.