Vendredi, 18 Août 2017
greek english french
Accueil arrow Actualité arrow Communiqués - Discours arrow Communiqué du MAE concernant les démolitions d’immeubles appartenant à des membres de la Minorité ethnique grecque dans le village de Drymades à Himarë

Communiqué du MAE concernant les démolitions d’immeubles appartenant à des membres de la Minorité ethnique grecque dans le village de Drymades à Himarë

mercredi, 26 juillet 2017

La Grèce soutient fermement la perspective européenne des Balkans occidentaux, y compris celle de l’Albanie. Toutefois, la condition à ce parcours européen est l’attachement de ces pays aux règles européennes et aux principes de l’Etat de droit. La violation des principes cités ci-dessus par un pays candidat signifie en réalité que ce dernier ne souhaite pas s’engager sur cette voie européenne.

Force est de rappeler que la construction de l’Etat de droit et la protection des droits des minorités qui est explicitement liée à la protection des droits patrimoniaux des membres de la minorité, sont des conditions sine qua non au lancement des négociations d’adhésion de l’Albanie.

Malheureusement, les autorités albanaises, en violation de toute notion d’Etat de droit, ont entamé aujourd’hui la démolition des résidences de tourisme qui appartiennent à des membres de la Minorité ethnique grecque dans le village de Drymades à Himarë. Cette démolition a eu lieu par dérogation aux dispositions de la loi albanaise et avant que les jugements définitifs soient rendus.

Le fait que ces démolitions ont eu lieu en pleine période touristique, en dépit des dispositions législatives contraires interdisant ce genre d’activités durant ladite période, vient confirmer que l’Albanie n’a pas compris les demandes du Conseil des ministres de l’UE.

La Grèce et l’UE ont clairement défini la demande européenne concernant la sauvegarde des droits de la Minorité ethnique grecque indigène. Les progrès réalisés dans les domaines de la consolidation de l’Etat de droit et de la protection des droits fondamentaux des minorités, y compris de leurs biens patrimoniaux, constituent, conformément à l’UE, des conditions bien claires à l’ouverture des négociations d’adhésion avec l’Albanie.