Vendredi, 15 Décembre 2017
greek english french
Accueil arrow Actualité arrow Communiqués - Discours arrow Déclaration du ministre des affaires étrangères, N. Kotzias, au sujet des artifices médiatiques des députés de l’opposition

Déclaration du ministre des affaires étrangères, N. Kotzias, au sujet des artifices médiatiques des députés de l’opposition

mardi, 28 novembre 2017

C’est le droit de M. Loverdos, s’il le souhaite, de continuer de dire des mensonges et de chercher à jouer le rôle de protagoniste dans cette pièce de théâtre de l’absurde, en faisant le tour des émissions télévisées et radiophoniques.

Toutefois, sa visite surprise d’aujourd’hui au ministère des Affaires étrangères et son entretien avec un diplomate non autorisé, qui plus est en mon absence, attestent encore une fois de son manque de sérieux.

Comme chacun sait, le Premier ministre, M. Tsipras, a souligné hier que les présidents des groupes parlementaires avaient la possibilité de lire les documents portant sur l’affaire de la vente de matériel militaire à l’Arabie saoudite. M. Loverdos, autant que je sache, n’est président d’aucun groupe parlementaire. Cela ne l’a toutefois pas empêché d’exiger, d’une manière pressante, de voir lesdits documents, sans même invoquer l’autorisation de Mme Yennimatas, comme il l’a tout à l’heure déclaré à la presse.

Il en va de même pour M. Koumoutsakos qui, après avoir proféré, hier, des mensonges depuis la tribune du parlement, a de nouveau formulé aujourd’hui une demande similaire à travers les médias, en oubliant, lui aussi, qu’il n’est président d’aucun groupe parlementaire.

Mme Yennimatas et M. Mitsotakis sont toujours les bienvenus au ministère des Affaires étrangères et peuvent venir au moment qui leur convient pour lire lesdits documents.

Enfin, j’aimerais de nouveau inviter les partis de l’opposition à faire preuve de sérieux et de responsabilité. Les artifices médiatiques bon marché auxquels ont recours MM. Loverdos et Koumoutsakos n’ont aucune place au sein d’un Etat démocratique sérieux.