Lundi, 18 Décembre 2017
greek english french
Accueil arrow Actualité arrow Communiqués - Discours arrow Déclarations conjointes du ministre délégué aux Affaires étrangères G. Katrougalos et du Secrétaire d’Etat à l’économie de la Moldavie V. Iurcu, dans le cadre des travaux du comité interministériel mixte (Athènes, 09.12.2016)

Déclarations conjointes du ministre délégué aux Affaires étrangères G. Katrougalos et du Secrétaire d’Etat à l’économie de la Moldavie V. Iurcu, dans le cadre des travaux du comité interministériel mixte (Athènes, 09.12.2016)

vendredi, 09 décembre 2016

G. KATROUGALOS : Nous venons de finaliser la signature du présent protocole d’accord et avons eu une séance très constructive du Comité interministériel mixte qui vient sceller les négociations menées dans le passé entre deux pays liés par des relations très amicales. Comme vous le savez, notre pays et la Moldavie sont unis par des liens politiques et économiques très étroits. Bien entendu, nos relations économiques notamment présentent de grandes perspectives de développement.

J’ai eu l’occasion de rencontrer le Secrétaire d’Etat à l’économie de la Moldavie avec lequel nous venons d’avoir, ce matin, une discussion très productive. J’ai par ailleurs eu l’occasion de rencontrer mon homologue, la ministre des Affaires européennes de la République, à laquelle j’ai exprimé notre soutien sans faille à la coopération étroite de la République de Moldavie avec l’UE.

Nous sommes donc particulièrement heureux d’avoir parmi nous les hauts fonctionnaires de ce pays ami. Maintenant l’heure est propice au développement d’une présence extravertie dans la régio

Ainsi, cette rencontre ne constitue pas le point culminant, mais seulement une étape importante de la coopération entre les deux pays. Nous discutons, à l’heure actuelle, de la préparation du prochain Comité interministériel mixte qui se tiendra en Moldavie l’année prochaine et bien entendu nous planifions ma visite dans ce pays.

Sur ces pensées, je souhaiterais passer la parole à mon homologue moldave.

V. IURCU : Je vous remercie beaucoup. J’aimerais de nouveau remercier la partie grecque pour son soutien et son accueil chaleureux. Il est vrai que les deux pays sont unis par de longs liens d’amitié et de coopération. Nous avons de nombreuses activités interculturelles, des actions communes et des racines historiques, sans parler des relations entre la Moldavie et le Mont Athos qui est l’un des lieux les plus importants de l’orthodoxie, avec une importance primordiale pour nous.

Nous apprécions le soutien de la partie grecque à la République de Moldavie pour ce qui est, entre autres choses, de l’alignement de notre pays sur la législation européenne ainsi que d’autres activités.

Nous pensons que nos relations bilatérales offrent des perspectives de développement et ces rencontres offrent une occasion exceptionnelle et constituent, comme vous l’avez dit, une étape importante pour le développement ultérieur, non seulement de nos relations bilatérales, mais aussi de nos relations dans divers domaines.

Nous nous réjouissons à la perspective de vous voir à Chisinau et jusque là je suis convaincu qu’un important progrès sera réalisé dans différents domaines mentionnés dans le protocole d’accord bilatéral que nous avons conclu.

Je vous remercie encore et espère vous voir bientôt en Moldavie.