Jeudi, 14 Décembre 2017
greek english french

La Bibliothèque

ydia/archive_60.jpg La Bibliothèque du ministère des affaires étrangères constitue un centre éducatif, culturel et de recherche. Destinée à contribuer à l’acquisition de connaissances et à la formation de la communauté scientifique, diplomatique et académique, la Bibliothèque a été créée pour acquérir et exploiter des informations au profit du ministère. Elle collecte, traite et surtout met à disposition du matériel dans des domaines spécialisés comme la diplomatie, les relations internationales, le droit international et la politique étrangère. Sa collection contient approximativement 17 000 volumes. Dans le cadre de sa réorganisation, qui a débuté en 1999 et qui se poursuit actuellement, de nouveaux règlements ont été adoptés et des efforts significatifs consentis pour améliorer son infrastructure, recruter du personnel et acquérir de nouveaux outils bibliothéconomiques ainsi que de nouveaux ouvrages et des revues grecques et étrangères.

En outre, le traitement des documents de la bibliothèque se poursuit, l’objectif premier étant de répertorier le contenu intégral de la collection et de collecter des données pour les collections conservées dans l’ensemble les Directions et Services du ministère et utilisées quotidiennement par les employés du ministère dans le cadre de l’exercice de leurs fonctions.

La collection de rares éditions grecques et étrangères, datant du XVIIe au début du XIXe siècle, parues sous les presses d’imprimeries grecques de la Diaspora ou d’imprimeries étrangères de renom (installées à Venise, Moscou, Vienne, etc.) est l’une des richesses de la Bibliothèque.

Ces éditions couvrent une large sphère thématique, notamment l’archéologie, l’histoire, la philosophie, la théologie, le droit, la lexicologie, etc. Les ouvrages d’explorateurs de la Grèce constituent une section à part, tout comme les albums de photographies rares des XIXe et XXe siècles ou encore l’une des rares collections intégrales du Journal Officiel, de 1832 (premier fascicule) à aujourd’hui.

Enfin, la bibliothèque du ministère contient une riche collection de près de 600 cartes du territoire grec, mais aussi d’autres régions où l’hellénisme a fleuri. Répertoriée de manière détaillée, celle-ci couvre la période allant du début du XIXe au milieu du XXe siècle. La Bibliothèque s’est dotée du matériel nécessaire à la bonne conservation et à l’exposition de ces documents à des fins d’études.

La Bibliothèque est fermée pour le public jusqu’à la fin de sa réorganisation.

Dernière mise à jour mardi, 02 avril 2013