Lundi, 11 Décembre 2017
greek english french
Accueil arrow Le Ministère arrow La Direction arrow Secrétaires d’Etat aux Affaires étrangères arrow Secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères Terens – Nikolaos Quick

Secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères Terens – Nikolaos Quick

Secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères Terens – Nikolaos Quick

TERENCE NIKOLAOS QUICK
SECRETAIRE D’ETAT AUX AFFAIRES ETRANGERES

Terence Nikolaos Quick est né le 18 février 1947. Il est marié à Adamantia Gerosideris et a trois enfants. Il a entamé son parcours de journaliste en 1966, alors qu’il était encore étudiant en première année à l’Université Panteion et qu’il avait déjà à son actif une année d’études à l’Ecole des études supérieures industrielles de Thessalonique, études qu’il a abandonnées pour faire une carrière dans le journalisme et la communication. Après quarante-cinq ans de carrière en journalisme, il a activement participé à la vie politique de la Grèce en occupant divers postes.

Presse écrite

Depuis son recrutement en tant que rédacteur stagiaire au journal « ETHNOS » en 1966, il a travaillé jusqu’en 2008 dans plusieurs journaux de grande renommée tels que « KATHIMERINI », « ELEFTHEROTYPIA », « VRADINI », « ELEFTHEROS TYPOS », « ETHNOS », « APOGEVMATINI », « FOS TON SPORT ».

Il a fait des reportages et des interviews de tout genre (reportage libre, d’investigation, culturel, sportif, d’actualité internationale) mais il s’est notamment distingué en tant que journaliste accrédité pendant trente cinq ans, spécialisé dans le reportage diplomatique (ministère des Affaires étrangères) et politique ainsi que dans la rédaction d’articles portant sur la même thématique.

Radio


Il a fait ses premiers débuts à la radio en 1966. En 1975, il a fait la première émission de radio en direct dans l’histoire radiophonique de la Grèce diffusée par le premier programme de la chaîne ERT sous la direction de Manos Chatzidakis. En 1988, il a entamé la première émission du matin – qui a duré très longtemps et a jouit d’une très grande popularité –  « PROTI GRAMMI » diffusée par la chaîne radio ANTENNA FM. Par la suite, il a été en charge du journal du matin de la chaîne radio municipale ATHINA 984 et de la radio publique diffusée sur la fréquence 105,8.

A la radio, il a été celui qui a inauguré avec sa voie la station ANTENNA FM Thessalonique et la station radio municipale de Doxatos Drama.

Télévision – ERT


Sa coopération avec la télévision publique – qui a été décisive pour la suite de sa carrière – a commencé en 1974, ayant été personnellement choisi par le tant regretté Pavlos Bakoyannis, qui était alors Directeur général adjoint.
En 1976, Konstantinos Karamanlis, alors premier ministre, lui a personnellement confié la mission de fonder ERT 3, la première chaîne de télévision régionale d’ERT, avec son siège à Thessalonique.

Terence Quick a dirigé ERT 3 pendant deux ans, en présentant en même temps le journal télévisé quotidien du nord de la Grèce.

De retour à Athènes, en été 1978, il s’est vu confier la mission de fonder et d’organiser la Direction des Emissions sportives télévisées de la chaîne ET – 1, où il a d’ailleurs occupé le poste de Directeur pendant deux ans, en proposant toute une série d’actions novatrices. Il a par ailleurs été choisi comme l’un des membres éminents de l’équipe d’organisation de l’Eurovision (le seul Grec jusqu’à aujourd’hui) pour les Jeux Olympiques de Moscou.

Dans le domaine des actualités, il a été le principal présentateur, de l’automne 1974 au 31 août 1989, où il a démissionné de la chaîne ERT.

L’été 2008 marque son retour à la télévision publique où il a présenté l’émission « Apopse me ton Terence Quick », tous les mardi soir sur ET3.

Télévision privée

Il a été pionnier, à l’automne 1989, dans la création d’ANTENNA TV. Il a occupé les fonctions de Directeur du Journal télévisé pendant trois ans. Pendant dix ans, il a été le principal présentateur du principal bulletin d’information et pendant deux ans il a été membre du Conseil exécutif d’ANTENNA TV.

Le 1er janvier 2001 a débuté sa coopération avec la chaîne télévisée STAR où il a présenté le principal bulletin d’information et plus tard il a occupé les fonctions de Directeur de l’Actualité et de l’Information.

En automne 2003, il a présenté l’émission de trois heures diffusée tous les matins « Kathe mera kalimera », et ce, pendant deux ans sur la chaîne ALTER jusqu’en 2006.

Statistiques et distinctions

Il a présenté plus de 12 500 bulletins d’information. Il a tourné plus de 11 000 reportages. Il a présenté et dirigé plus de 1 000 talk shows, dont il a été le producteur.

Sont inscrits à son actif des centaines de missions télévisées à l’étranger, dans plus de 80 pays, dont des missions à haut risque dans des zones de conflit et des reportages dans les deux pôles de la planète, l’Arctique et l’Antarctique.

Par ailleurs, il a fait des reportages sur des questions ayant trait à la Diaspora grecque, qu’il a vécu de très près suite à ses visites, ses déplacements, des interviews, des conférences, etc. aux quatre coins de la planète, où vivent les Grecs de l’étranger.

Tous les premiers ministres du pays, de la période qui suit la chute de la dictature, lui ont fait honneur en lui accordant des interviews, mais aussi des dizaines de personnalités célèbres, avec des interviews exclusives, comme Jimmy Carter, George Bush, Anouar el-Sadate, Yitzhak Rabin, Yasser Arafat, Henry Kissinger, Rose Kennedy (Mère des Kennedy), Christiaan Barnard, Christina Onassis (lors de la seule interview télévisée qu’elle a accordée), Umberto Eco, Frank Sinatra, Charles Aznavour, Sean Connery, Roger Moor, Michael Schumacher, etc.

Il a, à son actif, plus de 14 000 articles et reportages publiés dans des journaux et magazines.

En 2006, il a été récompensé par l’Union des Journalistes européens pour son éthique professionnelle en tant que journaliste.

Il a occupé les fonctions de Secrétaire spécial du C.A. de l’ESHEA (Union des Rédacteurs des Quotidiens d’Athènes) et a enseigné, en tant que professeur de journalisme, dans des écoles réputées d’Athènes et de Thessalonique.

Vie politique

Il a été élu Conseiller municipal deux fois de suite pour des mandats de quatre ans (1986, 1990) (en remportant le plus de voix) et a été maire adjoint d’Athènes et Vice-président du Conseil municipal de la municipalité d’Athènes.

Par ailleurs, il a été élu deux fois (en remportant le plus de voix) Conseiller de la municipalité de Palaio Psychiko, où il a occupé les fonctions de Président pendant 6 ans (1994,1998).       

En mai 2012, il a été élu député d’Etat et occupe la position de Représentant et  de porte-parole du parti ANEXARTITI ELLINES pour les questions de Défense nationale et d’Affaires étrangères. Le parti ANEXARTITI ELLINES a été fondé par Panos Kammenos (aujourd’hui ministre de la Défense nationale et Président du Mouvement).

De janvier 2015 à novembre 2016, il a occupé le poste de Secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre en charge des questions de coordination de l’œuvre gouvernementale. 

Parallèlement, il a été nommé par le Premier ministre membre de la Commission interministérielle pour la lutte contre la corruption.

Lors de son mandat parlementaire (2012-2015), il a occupé les fonctions de Secrétaire de la Commission permanente du Parlement pour l’Hellénisme de la Diaspora et a été membre de la Commission permanente Défense et Affaires étrangères du Parlement et du groupe parlementaire de l’OSCE.

Il a par ailleurs été membre des groupes parlementaires d’amitié avec la Russie, le Japon (dont il a été élu Secrétaire), la Grande-Bretagne et le Chili.

Depuis novembre 2016, il assume les fonctions de Secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères en charge de la Diaspora grecque.