Mercredi, 18 Octobre 2017
greek english french

Violation des droits de l’homme et libertés fondamentales


Colonisation des territoires occupés

La colonisation turque des territoires occupés constitue un crime de guerre conformément au droit international et fait constamment l’objet de vives protestations de la part des Chypriotes turcs qui constituent désormais  une minorité dans les territoires occupés. Le nombre des Chypriotes turcs qui possèdent des certificats de naissance de la République de Chypre ne dépasse pas les 100 000, tandis que selon les informations turques, la population totale dans les territoires occupés s’élève à près de 300 000 personnes et le nombre de « citoyens » de l’entité sécessionniste illégale se monte à 220 000. Selon les plaintes d’hommes politiques chypriotes turcs et les analyses de la presse chypriote turque, l’objectif que s’est fixée et met en œuvre Ankara est l’octroi progressif de la « citoyenneté » à jusqu’à 26 000 nouveaux colons dans les territoires occupés.




Dernière mise à jour mercredi, 10 mai 2017