Jeudi, 14 Décembre 2017
greek english french
Accueil arrow Politique Étrangère arrow La Grèce dans l’UE arrow Espace de liberté, de sécurité et de justice

Espace de liberté, de sécurité et de justice

La Grèce et le programme de Stockholm

La Grèce a participé de manière active et constructive aux efforts visant à parvenir à un accord sur le Programme. La référence explicite qui est faite aux pressions croissantes qui sont constamment exercées sur l’UE par les flux migratoires clandestins, notamment sur les Etats membres aux frontières méridionales de l’UE ainsi qu’au fait que la politique migratoire européenne est axée sur la solidarité et la responsabilité, revêt une importance particulière. Encore sont jugées particulièrement importantes les perspectives figurant dans le Programme et portant sur l’examen de la part de l’Agence européenne Frontex de l’ouverture des bureaux régionaux et/ou spécialisés, la mise en place d’un dispositif permettant le partage des responsabilités en matière d’asile entre les Etats membres ainsi que sur l’incitation faite à la Commission afin que cette dernière finalise son étude de faisabilité concernant la mise en place d’un traitement commun des demandes d’asile et prenne des mesures en faveur de l’immigration légale, tandis que les Etats membres garderont leurs propres responsabilités en la matière. Une référence spéciale est faite également à la coopération UE-Turquie, une coopération qui doit être axée sur la responsabilité commune, la solidarité et la coopération avec tous les Etats membres, en prenant en compte le soutien financier accordé par l’UE dans les domaines pertinents, tels que le contrôle aux frontières. La conclusion d’un accord de réadmission UE-Turquie est signalée en tant que priorité tandis que l’obligation d’application des accords bilatéraux de réadmission existants est signalée.



Dernière mise à jour vendredi, 15 janvier 2016