Dimanche, 17 Décembre 2017
greek english french
Accueil arrow Politique Étrangère arrow La Grèce dans l’UE arrow Espace de liberté, de sécurité et de justice

Espace de liberté, de sécurité et de justice

FRONTEX – Opérations européennes conjointes

Conformément à son règlement fondateur, l’Agence européenne pour la gestion de la coopération opérationnelle aux frontières extérieures des Etats membres de l’UE (FRONTEX) a pour vocation la gestion intégrée et efficace des frontières extérieures (terrestres, maritimes et aériennes) des Etats membres de l’UE et, dans un même temps, elle assure la coordination des actions communes et fournit l’assistance technique et le savoir-faire nécessaires. L’Agence est devenue opérationnelle le 1er octobre 2005 et siège à Varsovie.

La Grèce soutient le renforcement de l’Agence européenne Frontex à travers la mise à disposition des ressources et des moyens opérationnels afin que celle-ci puisse être à la hauteur du rôle qui lui a été confié au niveau européen, pour ce qui est notamment des frontières qui sont le plus exposées à des flux d’immigration clandestine accrus. Dans ce contexte et sur la base des Conclusions des derniers Conseils européens, nous soutenons:

  • la mise à disposition des moyens par tous les Etats membres en vue d’un contrôle plus efficace des frontières maritimes et terrestres européennes dans le cadre des opérations conjointes de l’Agence européenne Frontex qui devront être menées sur une base régulière.

L’opération «POSEIDON», la plus grande opération jamais coordonnée par l’Agence européenne Frontex, est menée aux frontières maritimes gréco-turques et aux frontières terrestres gréco-albanaises, gréco-turques et bulgaro-turques. A cette opération participent 26 Etats membres de l’UE et de l’espace Schengen qui ont mis à disposition des moyens terrestres et aéronavals, de l’équipement technique ainsi que des officiers de liaison.

  • l’organisation de vols de retour conjoints (joint return flights) plus fréquents en vue du retour des immigrants illégaux dans leur pays d’origine. Le financement ainsi que l’organisation de ces vols devront être assurés par l’Agence européenne qui se verra renforcée dans son rôle.

Le Conseil d’administration de l’Agence européenne Frontex a décidé lors de sa session en février 2010 dernier tenue à Madrid, et au terme d’un travail de préparation essentiel et méthodique de notre part, la mise en place dans le cadre d’un projet pilote d’un bureau opérationnel (bureau régional) de l’Agence qui siège au Pirée. Ce bureau (FRONTEX Operational Office – FOO) est devenu opérationnel à partir du 1er octobre 2010.

En raison des tensions sans précédent liées aux pressions générées par l’immigration clandestine aux frontières terrestres gréco-turques, notre pays a demandé une intervention accrue de la Frontex ce qui a eu comme résultat le déroulement de l’opération RABITs 2010 du 2 novembre 2010 au 3 mars 2011 dans la région d’Evros. Il s’agit de la première fois qu’un Etat membre de l’UE demande le déploiement des équipes d’intervention rapide (Rapid Border Intervention Teams - RABITs) à ses frontières extérieures en vue de faire face à des situations d’urgence. Après la fin de l’opération RABITs, aux frontières terrestres se déroule depuis le 3 mars 2011 l’opération terrestre Poséidon 2011 en sa version revalorisée. Ladite opération prendra fin le 4 janvier 2012. En outre, depuis le 1er avril 2011 est menée aux frontières maritimes l’opération maritime Poséidon. L’objectif de cette opération qui durera jusqu’au 31 décembre 2011, est d’assurer l’efficacité opérationnelle accrue de l’Agence.



Dernière mise à jour vendredi, 15 janvier 2016