Jeudi, 14 Décembre 2017
greek french
Accueil arrow Actualités arrow Actualités politiques arrow Visite de deux jours du ministre des Affaires étrangères M. Nikos Kotzias à Paris 19 – 20 avril 2016

Visite de deux jours du ministre des Affaires étrangères M. Nikos Kotzias à Paris 19 – 20 avril 2016

mercredi, 20 avril 2016

Le ministre des Affaires étrangères M. Nikos Kotzias a effectué une visite de deux jours à Paris, au cours de laquelle il a eu une rencontre et un dîner de travail avec le secrétaire d'Etat français aux Affaires européennes, M. Harlem Désir, et mercredi il s'est entretenu avec son homologue français, Jean-Marc Ayrault, au Quai d'Orsay.

Mardi 19 avril, le ministre des Affaires étrangères M. Nikos Kotzias qui entretient des contacts particulièrement étroits avec des think tanks européens et la communauté universitaire internationale dans le domaine des relations internationales et européennes, a entamé sa visite à Paris en rencontrant au cours d’un déjeuner de travail, les directeurs des principaux think tanks en France. Ont participé à la rencontre Pascal Boniface, directeur de l’IRIS, Yves Bertoncini, directeur de la Fondation Jacques Delors, Jean-Dominique Giuliani, directeur de la Fondation Robert Schuman, Agnès Levallois, Vice-présidente de l’Institut des Etudes Méditerranéennes et du Moyen Orient ainsi que Anne Macey de l’organisation Confrontations Europe.

M. Kotzias a commencé son intervention en se référant particulièrement aux liens étroits économiques, politiques et stratégiques entre la Grèce et la France, qu’il a qualifiée de meilleure amie et d’alliée de la Grèce dans l’Union Européenne. Il a mentionné en particulier les relations culturelles très denses entre les deux peuples, il a souligné que ce n’est pas un hasard si dans toutes les enquêtes d’opinion réalisées en Grèce la France est le pays le plus populaire.

Au cours de cette rencontre, M. Kotzias a échangé des idées et des points de vues avec ses éminents interlocuteurs pour l’avenir de l’Europe et la lutte contre la crise des réfugiés. Il a également l’occasion de présenter les relations bilatérales de la Grèce avec ses voisins et en particulier la Turquie, l’Albanie et la Bulgarie, il a ensuite parlé du développement d’initiatives de la part de la Grèce pour une coopération trilatérale avec Chypre, l’Egypte et Israël. Par la suite, il a informé ses interlocuteurs sur la réunion trilatérale des Directeurs généraux des ministères des Affaires étrangères de Grèce, d’Albanie et d’Italie ainsi que sur la prochaine rencontre quadripartite de Thessalonique entre les ministres des Affaires étrangères de Grèce, Bulgarie, Albanie et FYROM.

En fin d’après-midi, et avant son entretien avec M. Harlem Désir, dans les salons de la résidence de l’ambassadeur de Grèce, était organisée, dans un climat chaleureux et amical, une cérémonie pour la remise des insignes de Grand-Croix de l’Ordre du Phénix au Secrétaire d’Etat aux Affaires européennes M. Harlem Désir par le ministre des Affaires étrangères M. Nikos Kotzias, qui s’adressant à M. Désir a déclaré « nous honorons aujourd’hui Harlem, un homme des Lumières qui a apporté une grande contribution à notre pays et s’est tenu à nos côtés dans tous les moments difficiles ». Prenant la parole, M. Désir a déclaré que « la France ne peut sans la Grèce et l’Europe ne peut sans la Grèce. En juillet 2015, quand nous défendions la Grèce, nous défendions l’Europe. Aujourd’hui, vous décorez le rôle de la France dans cette bataille ».

Le ministre des Affaires étrangères M. Nikos Kotzias a eu, après la cérémonie, un entretien privé avec le Secrétaire d’Etat aux Affaires européennes, M. Harlem Désir au cours duquel ils ont pu discuter longuement de la question de la lutte contre la crise des réfugiés, échanger des vues sur les grandes questions européennes telles l’avenir de l’Europe, sur les questions de sécurité et de voisinage, sur les relations de l’Union Européenne avec la Russie, sur la situation dans les Balkans et la perspective européenne des Balkans occidentaux. Le ministre des Affaires étrangères M. Nikos Kotzias a également exprimé au Secrétaire d’Etat français M. Harlem Désir le soutien de la Grèce pour l’initiative française pour résoudre le conflit au Moyen Orient. Puis, en compagnie des délégations grecque et française, ils ont participé à un dîner de travail.

Mercredi, deuxième jour de sa visite, le ministre des Affaires étrangères, M. Nikos Kotzias, a rencontré en fin d’après-midi son homologue français M. Jean-Marc Ayrault au Quai d’Orsay. A l’issue de l’entretien, un point de presse commun des deux ministres était organisé, M. Nikos Kotzias a fait les déclarations suivantes :

« Grèce-France alliance» s’exprime également dans le beau temps qu’il fait à Paris, aujourd’hui. Avec le ministre nous avons discuté des problèmes majeurs qui touchent notre région et l’Europe, les grandes crises, économiques et géopolitiques, nous avons parlé de l’Ukraine, de la Syrie, de la Libye, pays où le rôle de la France et de l’Union Européenne est primordial, afin qu’il y ait une pacification et un développement social et économique différent. J’ai invité M. le ministre et nous l’accueillerons avec joie à Athènes. Athènes est toujours enchantée quand l’esprit français lui rend visite. La Grèce et la France ont une relation stratégique qui s’exprimera aussi dans la feuille de route de coopération en cours d’élaboration. Nous soutenons l’initiative française pour le Moyen Orient, parce que la paix au Moyen Orient est synonyme de paix et de stabilité pour nous tous.

Avec M. le ministre nous avons parlé de la crise économique qui frappe particulièrement mon pays, nous avons exprimé une nouvelle fois nos remerciements au gouvernement français pour la solidarité qu’elle témoigne à la Grèce. Solidarité, compréhension, non seulement dans les questions de l’économie mais aussi dans la crise des réfugiés. Pour la nécessité que soient mis en œuvre les accords de l’UE et ses décisions. Nous avons parlé de nos relations bilatérales qui sont en pleine expansion, dans les domaines de la recherche, de l’éducation, de l’expertise, de l’économie, des investissements. Nous sommes la Grèce de la civilisation antique, qui est toujours d’actualité, nous nous trouvons dans la France des Lumières. Enfin, nous avons évoqué les initiatives prises par le pays dans la région, la réunion de demain avec les pays Balkaniques au sujet des problèmes de coopération transfrontalière, jusqu’à notre initiative pour l’organisation d’une Conférence pour la stabilité et la sécurité en Méditerranée orientale.

La France a une invitation permanente dans notre pays et pour nos Conférences et une place dans notre cœur. Jean-Marc, merci beaucoup pour notre entretien et notre collaboration ici et dans toutes les institutions européennes.


You in Greece

Visit Greece | The Official website of the Greek Tourism Organisation

Golden Visa Programme

Σπουδές στην Ελλάδα - Study in Greece

Educational and Cultural Tourism-Routes in Greece


Facebook

RSS 2.0