Jeudi, 25 Mai 2017
greek french
Accueil arrow Actualités arrow Annonces de l’Ambassade arrow Intervention du ministre des Affaires étrangères, N. Kotzias lors de la Conférence internationale pour la paix au Proche-Orient (Paris, 15.1.2017)

Intervention du ministre des Affaires étrangères, N. Kotzias lors de la Conférence internationale pour la paix au Proche-Orient (Paris, 15.1.2017)

lundi, 16 janvier 2017

« Je te remercie Harlem, je remercie la France pour son travail exceptionnel concernant le Moyen-Orient.

J’aimerais m’en tenir à trois points :

Premièrement, nous soutenons la solution des deux Etats et je pense qu’il est très important de discuter avec Israël quant au fait que cette solution est compatible avec ses propres intérêts. Personne ne peut savoir ce qui se passera après 10 ou 20 ans dans la région et quelle influence exerceront – même en Cisjordanie – Daesh et autres organisations extrémistes. Ainsi, je pense que si Israël voit la question de manière rationnelle, il acceptera le fait que nous sommes ici pour discuter de la solution à deux Etats.

Deuxièmement, nous devons utiliser de manière intelligente les moyens disponibles au Moyen-Orient afin de mettre en œuvre nos propositions. Nous devrons dans un premier temps soutenir le droit et la justice au Moyen-Orient. Dans un deuxième temps nous devrons promouvoir les droits de l’homme et le respect de la vie humaine. Dans un troisième temps, nous devrons créer l’espoir. Quatrième point, nous devrons instaurer la confiance et cinquième point, mais non des moindres, tout le monde devra comprendre et apprendre la culture du compromis.

Troisième et dernier point, je pense que nous sommes d’accord sur le fait que la paix au Moyen-Orient sera soutenue si nous créons un cadre pacifique en Méditerranée orientale. Nous œuvrons de concert avec l’Egypte, la Palestine, le Liban, la Jordanie et Israël et nous avons créé cinq modèles de coopération tripartites avec ces pays. Nous avons lutté pour la coexistence pacifique entre les communautés religieuses et culturelles et avons organisé de nombreuses conférences importantes sur cette question, dont la Conférence sur la diversité religieuse et culturelle au Moyen-Orient tenue à Athènes, le 20 octobre 2015.

Nous pensons que nous devons créer un agenda positif en Méditerranée orientale, en valorisant ce que nos amis les Arabes appellent « l’esprit de Rhodes », à savoir l’esprit de la Conférence sur la Sécurité et la Stabilité organisée il y a quelques mois à Rhodes. Un agenda positif signifie pour nous de trouver des moyens de créer des synergies entre les pays européens et arabes, d’organiser notre amitié et de trouver des moyens de développer notre coopération dans les domaines de l’éducation, de la culture et de l’économie. Nous devons, par ailleurs, développer des réseaux de coopération dans un grand nombre de secteurs, comme les transports et les investissements, ou encore les centres de recherche.

Je pense que nous devons atteindre deux objectifs : premièrement apporter la paix en Palestine et au Moyen-Orient et promouvoir la solution à deux Etats. Deuxièmement, définir un agenda positif pour la Méditerranée orientale.

Je remercie encore une fois la France ».

You in Greece

Visit Greece | The Official website of the Greek Tourism Organisation

Golden Visa Programme

Σπουδές στην Ελλάδα - Study in Greece

Educational and Cultural Tourism-Routes in Greece


Facebook

RSS 2.0