Lundi, 19 Novembre 2018
greek english french
Accueil arrow Actualité arrow A la Une arrow Déclaration de N. Kotzias, ministre des Affaires étrangères, à l’issue de sa rencontre avec l’envoyée spéciale du S.G. de l’ONU pour la question chypriote, Jane Holl Lute (Athènes, 11 septembre 2018)

Déclaration de N. Kotzias, ministre des Affaires étrangères, à l’issue de sa rencontre avec l’envoyée spéciale du S.G. de l’ONU pour la question chypriote, Jane Holl Lute (Athènes, 11 septembre 2018)

mercredi, 12 septembre 2018

20180911_kotzias_lute“Nous avons eu une rencontre avec la représentante du Secrétaire général de l’ONU, Mme Lute. Mme Lute n’est pas une médiatrice, l’objectif de sa visite est d’avoir un aperçu des points de vue de toutes les parties participant à l’atteinte d’une solution potentielle à la question chypriote.

Je lui ai exposé nos points de vue. J’ai signalé que la question chypriote était avant tout une question d’occupation. J’ai décliné nos positions sur les droits des Chypriotes turcs et des Chypriotes grecs ainsi que des trois petites minorités.

Je lui ai dit que la question majeure pour les Chypriotes grecs était de se sentir en sécurité sur leur île et par conséquent il est nécessaire de supprimer les deux petits traités, ledit « Traité des alliances » et ledit « Traité des garanties ».

En outre, nous avons présenté, dans le cadre de la discussion, notre point de vue à l’égard du calendrier et de l’approche qui pourrait être suivie concernant l’ouverture d’un débat sur la question chypriote et j’ai souligné la nécessité d’accomplir, lorsque le Secrétaire général prendra la décision de lancer une discussion et  une négociation substantielles sur la question chypriote, un travail de préparation substantiel et efficace.

Il faudra voir s’il y a en fait la volonté, la capacité et la possibilité de parvenir à des solutions substantielles et productives à la question chypriote.
Merci. ”