Mardi, 17 Juillet 2018
greek english french
Accueil arrow Actualité arrow A la Une arrow Déclaration du ministre des Affaires étrangères, N. Kotzias, à l’issue de sa rencontre avec son homologue de l’ARYM, N. Dimitrov (Ohrid, 12.04.2018)

Déclaration du ministre des Affaires étrangères, N. Kotzias, à l’issue de sa rencontre avec son homologue de l’ARYM, N. Dimitrov (Ohrid, 12.04.2018)

jeudi, 12 avril 2018

 Déclaration du ministre des Affaires étrangères, N. Kotzias, à l’issue de sa rencontre avec son homologue de l’ARYM, N. Dimitrov (Ohrid, 12.04.2018)J’aimerais remercier les interprètes qui nous facilitent la vie lors de ces négociations. J’aimerais remercier mon ami Nikola pour son accueil exceptionnel – comme toujours – car à chaque fois que nous nous retrouvons pour aborder des questions difficiles, non seulement nous résolvons certaines questions, mais avons une meilleure compréhension mutuelle. Nous nous reverrons très prochainement. A Thessalonique, lors de la réunion quadripartite sur la coopération transfrontalière qui se tiendra les 3-4 mai et aussi les 11 et 12 mai à Sounion, en Attique, où nous aborderons une autre question, à savoir l’avenir de l’Europe.

J’aimerais remercier également les diplomates des deux pays, nos spécialistes et nos professeurs qui ont fait des progrès considérables s’agissant de leur domaine de spécialisation. Notamment dans le cadre de l’action commune et du développement commun de travaux et de la question – très grave pour nous – de l’irrédentisme. Comme vous le comprenez, plus nous nous rapprochons et résolvons toutes nos questions, moins il y en a à aborder. Mais il y a aussi les dossiers les plus difficiles. Nous avons fait les pas positifs que nous avons pu faire aujourd’hui et nous espérons toujours pouvoir faire les grands pas en avant. Rendre faciles les questions difficiles. Les grands problèmes, nous en avons hérité, Nikola et moi-même. Nous nous efforçons de résoudre les problèmes générés à d’autres époques, par d’autres personnes. Et c’est tout le travail de la diplomatie.

Je vous remercie.