Mercredi, 13 Novembre 2019
greek english french
Accueil arrow Actualité arrow A la Une arrow Rencontre du ministre délégué aux Affaires étrangères, Miltiadis Varvitsiotis, avec le vice-Secrétaire d’Etat adjoint américain, Matthew Palmer (Athènes, 07.10.2019)

Rencontre du ministre délégué aux Affaires étrangères, Miltiadis Varvitsiotis, avec le vice-Secrétaire d’Etat adjoint américain, Matthew Palmer (Athènes, 07.10.2019)

jeudi, 07 novembre 2019

Rencontre du ministre délégué aux Affaires étrangères, Miltiadis Varvitsiotis, avec le vice-Secrétaire d’Etat adjoint américain, Matthew Palmer (Athènes, 07.10.2019)Le ministre délégué aux Affaires étrangères, Miltiadis Varvitsiotis, a rencontré aujourd’hui le vice-Secrétaire d’Etat adjoint américain, Matthew Palmer. L’ambassadeur américain, Geoffrey Pyatt était également présent.

La discussion a été axée sur la situation dans les Balkans et la région élargie. L’accent a été mis sur la question de l’élargissement de l’UE dans la région des Balkans occidentaux, après l’absence de décision lors du récent Conseil européen sur l’ouverture des négociations d’adhésion avec l’Albanie et la Macédoine du Nord.

Le vice-Secrétaire d’Etat adjoint américain et envoyé spécial du gouvernement américain pour les Balkans occidentaux, a reconnu la contribution de la Grèce en tant que facteur de stabilisation ainsi que le rôle de premier plan qu’elle peut jouer dans la région. Les discussions ont également porté sur les moyens permettant de renforcer son rôle de leader dans les Balkans, avec une présence plus marquée au niveau politique et économique. Dans ce contexte, le ministre délégué aux Affaires étrangères a souligné le rôle clé que peut jouer Thessalonique en tant que ville phare dans la région élargie et grand port, centre historique et « capitale » des Balkans.

Pendant la réunion, M. Varvitsiotis a soulevé la question du comportement infractionnel de la Turquie en Egée et en Méditerranée orientale. Enfin, après avoir qualifié d’évolution positive la non imposition de droits de la part des Américains sur l’huile d’olive et les olives, il a demandé de ne pas faire valoir de droits sur d’autres produits grecs, comme les pêches en conserve exportées aux Etats-Unis.