Mercredi, 18 Juillet 2018
greek english french
Accueil arrow Actualité arrow Évènements - Rencontres arrow Allocution de Y. Amanatidis, Secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères lors de la présentation du programme culturel du 47ème Festival d’Olympe (4 juin 2018)

Allocution de Y. Amanatidis, Secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères lors de la présentation du programme culturel du 47ème Festival d’Olympe (4 juin 2018)

mardi, 05 juin 2018

« L’ancien théâtre de Dion : lieu emblématique - Tchéquie, pays à l’honneur du Festival d’Olympe, une excellente conjoncture »

«Mesdames et Messieurs,

C’est un plaisir et un honneur pour moi de participer à la présentation du programme culturel du 47ème Festival d’Olympe, dont le pays à l’honneur est la Tchéquie, un festival qui comptera parmi les plus importants événements culturels de l’année 2018.

Mesdames et Messieurs,

La civilisation reflète les exploits, les images, les idées et les visions d’une nation. C’est une ligne imaginaire qui voyage dans le temps tout en étant le vecteur des mémoires et des rêves des hommes.

Dans le même temps, la civilisation constitue la base et la continuation à travers les siècles des principes et des valeurs universels, en déterminant le caractère œcuménique de l’esprit humain.

En tant que Grecs, tout ce qui précède suffirait à nous rendre fiers de notre civilisation. Toutefois, c’est un honneur et une responsabilité de plus pour nous de continuer à promouvoir une civilisation qui est étroitement liée à la démocratie et à la liberté à un point tel que ces deux notions paraissent identiques. La civilisation grecque a atteint son apogée en temps de démocratie.
Cette qualité bien distincte de la civilisation grecque continue de rayonner après des milliers d’années, la preuve étant le choix des sites archéologiques emblématiques en tant que tribune par des chefs éminents voulant s’adresser à un auditoire mondial ainsi que pour l’organisation des manifestations culturelles ce qui met en valeur le lieu culturel commun qui unit les hommes ayant des frontières géographiques différentes.

Le lieu de l’ancien théâtre de Dion, où se tiendront cette année aussi les manifestations du Festival d’Olympe et dont le pays à l’honneur est la patrie d’auteurs et d’artistes éminents, tels que Kafka et Kundera, est emblématique.

La considérable contribution de ce théâtre au théâtre mondial date depuis des milliers d’années, depuis le jour où la tragédie grecque d’Euripide Les Bacchantes a été pour la première fois jouée à Dion et constitue la preuve tangible de la force que possède la civilisation de tisser entre les hommes des liens infrangibles.

Dans ce contexte, le fait que la Tchéquie soit le pays à l’honneur du Festival d’Olympe constitue une excellente conjoncture, puisque cette année marque aussi le 25ème anniversaire de la naissance de sa République tchèque.

C’est sur ces mots que j’aimerais conclure et souhaiter tout le succès au Festival.

Je vous remercie ».