Dimanche, 11 Avril 2021
greek english french
Accueil arrow Actualité arrow Évènements - Rencontres arrow État d’avancement de l’initiative grecque sur la protection du patrimoine culturel contre les conséquences du changement climatique

État d’avancement de l’initiative grecque sur la protection du patrimoine culturel contre les conséquences du changement climatique

vendredi, 05 février 2021

Dans le cadre de l’initiative internationale entreprise par la Grèce en 2019 sur la protection du patrimoine culturel contre les conséquences du changement climatique, notre pays a présenté, lors du Climate Action Summit 2019, la proposition intitulée « Addressing climate change impacts on cultural and natural heritage». Force est de rappeler que ladite proposition a bénéficié du soutien officiel du Secrétaire général des Nations Unies, de l’UNESCO, de l’Organisation météorologique mondiale (OMM), du Conseil de l’Europe ainsi que de plus de 100 Etats membres de l’ONU.

Depuis la fin de l’année passée, la Grèce accueille le Secrétariat du Mécanisme flexible, créé afin d’assurer le suivi de l’état d’avancement de ladite proposition et composé de représentants de la Grèce, de l’UNESCO et de l’OMM. Outre le suivi de l’état d’avancement de l’initiative, il assure la coordination, de manière directe et efficace, des voies déjà existantes en vue de la protection du patrimoine culturel mondial et de l’héritage naturel contre l’impact du changement climatique.

Sans instituer un nouvel organe international, ce mécanisme veille également à l’application des actions déclinées dans la proposition grecque, dans les domaines de la recherche scientifique, de l’administration / gestion et de l’éducation, en coopération avec les pays et les organisations internationales qui l’ont soutenue.

La Grèce est représentée par le conseiller du Premier ministre sur les questions environnementales, M. Georgios Kremlis, l’UNESCO par la directrice des Politiques culturelles et du Développement de l’Organisation, Mme Paola Leoncini-Bartoli et l’OMM par le directeur des Sciences et de l’Innovation et Chef scientifique, le professeur Jürg Luterbacher.

Fidèle à ses engagements, la Grèce a mis en place au niveau national, sur décision du Premier ministre, une unité de coordination afin d’appuyer le travail du Mécanisme flexible, prévoyant la participation de cadres directeurs des Etats / organisations qui ont soutenu la proposition grecque, telle que soumise à l’ONU.

Le chef de l’unité de coordination, située à l’Académie d’Athènes, est Giorgios Kremlis, désigné représentant de la Grèce au sein du Mécanisme flexible.

A l’unité de coordination participent des scientifiques éminents spécialisés dans l’objet de l’initiative grecque, comme le représentant national pour le changement climatique, le professeur Ch. Zerefos, le Président de la Commission des changements climatiques, le professeur K. Synolakis, le professeur K. Kartalis, le Président du groupe de travail du ministère de la Culture pour le changement climatique et l’héritage culturel, des cadres supérieurs des ministères co-compétents ainsi que des organismes et organisations internationales.

Le site Internet de l’Initiative (www.ccich.gr) contient de nombreuses informations sur son état d’avancement.