Vendredi, 18 Juin 2021
greek english french
Accueil arrow Actualité arrow Communiqués - Discours arrow Communiqué concernant l'envoi d’une aide humanitaire au Liban (11.09.2020)

Communiqué concernant l'envoi d’une aide humanitaire au Liban (11.09.2020)

vendredi, 11 septembre 2020

L’aide humanitaire du gouvernement grec au peuple libanais, incluant des produits de première nécessité, des aliments, des médicaments, du matériel sanitaire mais aussi des matériaux de construction, offerts par un grand nombre de sociétés du secteur privé, ont été chargés à bord du navire de guerre IKARIA qui partira lundi 14 septembre de la base navale de Salamine.

Plus de 500 palettes, avec des centaines de tonnes de produits, provenant de 60 sociétés grecques au moins ont été rassemblés en moins de 15 jours après que le ministère des Affaires étrangères a fait part de l’initiative du Premier ministre, à savoir que notre pays continue de se porter solidaire du Liban qui subit une crise sur quatre fronts : économique, politique, social et sur le plan des réfugiés. Ce chargement comprend des produits collectés par l’ambassade du Liban dans notre pays, l’association gréco-libanaise ainsi que des groupes sociaux comme PAME qui ont fait part de leur intérêt de contribuer à cette initiative.

Sur instruction du ministre des Affaires étrangères, Nikos Dendias, la Direction générale du Service de coopération internationale en matière de développement (YDAS), sous la supervision du Secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères, Kostas Fragogiannis, est responsable de la mise en œuvre de l’action. L’ambassade du Liban à Athènes ainsi que notre ambassade à Beyrouth jouent également un rôle important à cet égard. Force est de souligner l’importance de la coopération avec l’état-major général de la marine et l’état-major de la défense nationale qui, dans les conditions particulières pour les forces armées de notre pays, ont été chargés du transport de centaines de tonnes de produits qui ont été collectés.

Quelques jours après l’énorme incendie qui s’est déclaré dans un entrepôt du port de Beyrouth, jeudi dernier, et un mois après l’explosion meurtrière sans précédent qui a secoué la capitale libanaise le 4 août, notre pays répondant à l’appel des autorités libanaises, procèdera au deuxième envoi d’une aide humanitaire, lundi prochain.

Le transport de la deuxième vague de solidarité de la Grèce vers le Liban se fera au moyen du navire de guerre IKARIA et sera remis aux forces armées libanaises, des équipes spéciales étant chargées de recevoir, de coordonner et de répartir l’aide humanitaire au destinataire final.

Des dizaines d’entreprises grecques ainsi que l’institut de Recherche et de Technologie pharmaceutique (IFET) ont répondu à l’invitation du ministère des Affaires étrangères. Force est de rappeler que notre pays a immédiatement réagi, 18 heures après l’explosion, en vue d’atténuer la crise en envoyant une équipe spéciale de secours – EMAK (12 sauveteurs), deux véhicules ainsi que le transport de personnel médical et de quatre tonnes de matériel pharmaceutique par le navire de guerre IKARIA, répondant ainsi à la demande du gouvernement chypriote de l’assister dans le transport d’une aide humanitaire vers Beyrouth.

Le soutien de la Grèce au peuple libanais tant éprouvé a été en exergue par la visite immédiate du Secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères, K. Fragogiannis, quelques heures après l’explosion meurtrière ainsi que la participation du Premier ministre grec à la conférence internationale par visioconférence des donateurs pour le Liban.