Jeudi, 6 Mai 2021
greek english french

Turquie

Depuis la création de l’Etat grec indépendant en 1830 jusqu’à ce jour, les relations gréco-turques ont traversé plusieurs phases, elles ont connu des fluctuations, des périodes de conflit, de tension mais aussi des périodes de coopération.

Relations politiques

Depuis la création de l’Etat grec indépendant (1830) jusqu’à aujourd’hui, les relations gréco-turques ont connu différentes phases et changements, marquées par des périodes de conflit, de tension, d’apaisement mais aussi de coopération.

Les accords de Lausanne en 1923 ont mis fin à une période douloureuse pour l’Hellénisme de la Turquie marquée par dix ans de conflits. Ces accords - dont l’accord sur l’échange obligatoire des populations-, constitue le cadre institutionnel principal régissant les relations et le statut territorial des deux pays, ainsi que le statut de la minorité musulmane à Thrace et des minorités en Turquie.

Les années trente  sont marquées par les efforts exemplaires des leaders des deux pays, Eleftherios Venizélos et Mustafa Kemal Atatürk, en faveur de l’établissement de relations d’amitié et de confiance entre la Grèce et la Turquie.

Néanmoins, depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale et jusqu’au début des années soixante-dix , les relations des deux pays ont été dominées d’une part par la question chypriote et d’autre part par les persécutions de la minorité grecque en Turquie, le point culminant étant les incidents de septembre 1955 et les extraditions massives de 1964 qui ont conduit à ce que cette minorité soit décimée.

Au début des années soixante-dix  commence une période prolongée de tension dans les relations gréco-turques qui perdure encore et s’articule autour de deux axes principaux:

  • les efforts de la Turquie visant à réviser et à modifier le statu quo territorial qui a été matérialisé dans les accords de Lausanne et dans d’autres traités internationaux ainsi que le statut juridique de l’espace maritime et aérien émanant du droit international à travers des  contestations et des revendications contestations et des  revendications à l’encontre de la souveraineté, des droits souverains et de la compétence de la Grèce, et
  • l’invasion de Chypre et l’occupation par des forces militaires de la partie nord de l’île (juillet 1974), une situation qui perdure jusqu’ à ce jour.
  • Depuis, les deux pays se sont trouvés plusieurs fois au bord du conflit armé (crise en mars 1987 et crise d’Imia en janvier 1996), en raison des contestations et des revendications infondées, contraires au droit international, soulevées par la Turquie.
  • En 1999, vu les problèmes durables et à l’occasion des séismes dévastateurs qui ont touché les deux pays, le processus du rapprochement gréco-turc a été mis en route ;, celui-ci a été structuré, au niveau bilatéral, autour de trois axes:
  • Le développement d’une coopération bilatérale dans les domaines d’ importance politique secondaire, c’est-à-dire là où rien  n’oppose  les deux pays (économie et commerce, tourisme, culture, société civile, etc.).
  • L’apaisement de la tension, surtout de la tension militaire, avec l’amélioration du climat psychologique et des contacts entre les forces armées des deux pays à travers l’adoption progressive de Mesures de Confiance.
  • L’examen des perspectives pour un règlement convenu de la question de la délimitation du plateau continental à travers les contacts exploratoires.

Le processus de rapprochement s’intègre également dans le cadre du soutien ferme de la perspective européenne du pays voisin.

Depuis octobre 2009, des efforts ont étés initiés visant à raviver le processus de rapprochement gréco-turc. Dans ce contexte, un nouveau mécanisme de promotion et d’organisation de la coopération entre les deux pays a été mis en place dans les domaines d’ importance politique secondaire,  le Conseil de Coopération de Haut Niveau (High Level Cooperation Council – HLCC, cf ci-dessous).

La Grèce continue à entreprendre des efforts systématiques visant à la normalisation des relations bilatérales.

Dans ce cadre-là, le Gouvernement grec a -immédiatement après la tentative de coup d’ Etat en Turquie, le 15 juillet 2016- exprimé son soutien au Gouvernement turc démocratiquement élu et en même temps son soutien à la lutte du peuple turc en faveur des principes démocratiques et de l’ état de droit.

Les efforts soutenus de la Grèce pour le renforcement des relations bilatérales avec la Turquie se reflètent dans une série de visites bilatérales et de contacts, la plus importante étant la visite officielle en Grèce du Président de la Turquie M. R.T. Erdogan, le 7 et 8 décembre 2017, 65 années après la dernière visite en Grèce d’un Chef d’ Etat du pays voisin. En plus, le 24 octobre 2017, le Ministre des Affaires étrangères M. N. Kotzias a rendu une visite de travail à Ankara. En dehors de la visite du Président turc, le Premier ministre de la Turquie M. B. Yildirim a rendu une visite de travail en Grèce, le 19 juin 2017.

Le 4 septembre 2018, le Ministre des Affaires Étrangères Mr. N. Kotzias a rendu visite à Izmir afin d’inaugurer, en présence du Ministre des Affaires Étrangères de la Turquie Mr. M. Çavuşoğlu, le bâtiment historique du Consulat Général de Grèce, suite à l’accomplissement de sa restauration.

Le Conseil de Coopération de Haut Niveau (High Level Cooperation Council – HLCC) a été  inauguré lors de la visite du Premier ministre (à l’époque) turc, M. R.T. Erdoğan à Athènes, le 14 mai 2010.

La 2ème réunion du Conseil de Coopération de Haut Niveau s'est tenue à Istanbul, le 4 mars 2013, co-présidé par les Premiers ministres  des deux pays. 25 textes ont étés adoptés et signés sur la coopération gréco – turque dans les domaines de la santé, du tourisme, de la prévention de l’immigration illégale, des sports, de la promotion de l’entreprenariat des femmes, etc.

La 3ème réunion du Conseil de Coopération de Haut Niveau s'est tenue à Athènes le 5-6 décembre 2014. Des rencontres bilatérales entre les ministres participants des deux gouvernements se sont tenues et une Déclaration commune a été signée par les Premiers ministres des deux pays. Un Forum d’ Affaires entre la Grèce et la Turquie a été aussi organisé.

Dans le cadre du 4ème Conseil de Coopération de Haut Niveau Grèce-Turquie (Izmir, 8 mars 2016), les discussions ont essentiellement porté sur les relations bilatérales ainsi que sur la question des réfugiés et des migrants. Des rencontres ont été tenues entre les ministres participants par domaine de compétence et un Forum d’ Affaires entre la Grèce et la Turquie a été organisé. Six (6) textes ont  été signés au total (Déclaration commune des deux Premiers ministres, Accord de coopération entre l’agence de presse Anadolu et l’agence de presse athénienne et macédonienne -APE/MPE-, Protocole de coopération  ERT-TRT, Protocole de compréhension entre les autorités du port du Pirée et d’Izmir, Déclaration conjointe de coopération dans le domaine du tourisme, Protocole d’intention sur l’immigration illégale).

La perspective d’ouverture d’une liaison maritime entre Thessalonique et Izmir a été également abordée, ainsi que la construction d’une ligne ferroviaire à grande vitesse reliant Istanbul à Thessalonique et dont le terminal sera à Igoumenitsa.

Veuillez lire ci-dessous le texte de la Déclaration commune des deux Premiers ministres.

Pour plus d'informations sur des questions relevant de la politique étrangère concernant les relations gréco-turques, cliquez ici.

Relations économiques

Pour obtenir des informations sur les relations économiques bilatérales, veuillez consulter le site internet y relatif du portail AGORA

Renseignements utiles

Pour obtenir des informations relatives à l’obligation ou non d’un visa d’entrée pour les ressortissants grecs désireux de voyager en Turquie, veuillez cliquer ici

Pour obtenir des informations relatives à l’obligation ou non d'un visa d’entrée pour les ressortissants turcs désireux de visiter la Grèce, veuillez cliquer ici

Turquie-Coordonnées des missions grecques

Ambassade à Ankara

Adresse : Zia Ur Rahman cad 9-11, Gaziosmanpasa 06700 Ankara, Turquie
Tel.: (0090312) 4480647, 4480387
Telecopie : (0090312)4463191
Courriel :
Internet :www.mfa.gr/ankara

Ambassadeur:  Michael-Christos Diamessis

Bureau consulaire à Ankara

Adresse : Zia Ur Rahman cad 9-11, Gaziosmanpasa 06700 Ankara, Turquie
Tel.: (0090312) 4360419
Telecopie : (0090312) 4463191
Courriel :
Internet : www.mfa.gr/ankara

Directeur: Charalambia Baltouma

Bureau des Affaires economiques et commerciales à Ankara

Adresse : Turan Emeksiz sok. Park Sitesi A Blok 3/10 G.O.P. 06700
Tel.: (0090-312) 4278307
Telecopie : (0090312) 4278374
Courriel :
Internet : http://www.agora.mfa.gr/en/offices-of-economic-and-commercial-affairs/offices-by-country

Chef de mission: Paraskevi Tasakou

Consulat général à Istanbul

Adresse : Turnacibaci Sokak 22-Beyoglu 34433, Istanbul-Turkey
Tel.: (0090212) 3938290-1-2 3938294
Telecopie : (0090212) 2521365
Courriel : ,
Internet : www.mfa.gr/istanbul

Consul général: Georgia Soultanopoulou

Bureau des Affaires economiques et commerciales à Istanbul

Adresse : Turnacibasi sokak 22, TR-34433 Beyoglu, Istanbul - Turkey
Tel.: (0090212) 2927118
Telecopie : (0090 212) 2521365 
Courriel : ,
Internet : http://www.agora.mfa.gr/en/offices-of-economic-and-commercial-affairs/offices-by-country
Chef de mission: Apostolos Digbasanis

Consulat Général à Izmir

Adresse : Ataturk Caddesi No.262, Alsancak, 35220 Izmir, Turkey
Tel.: (0090232) 4643160
Telecopie : (0090232)4633393
Numéro d’urgence : +905526925680
Courriel :

Consul général: Despoina Balkiza

Consulat à Edirne

Adresse : Şükrüpaşa Mah. Sok. 123, No:2 -Edime
Tel.: (0090284) 2355804
Telecopie : (0090284) 2355808
Numéro d’urgence : 0090 5388815304
Courriel :

Consul a.i.: Konstantinos Pappas