Vendredi, 6 Décembre 2019
greek english french

Diplomatie Culturelle- Educative

A. DIPLOMATIE CULTURELLE

La Grèce attache une importance particulière à la diplomatie culturelle en tant que moyen de rapprochement des peuples et d’exercice de la politique étrangère. L’universalité de la civilisation hellénique constitue un dénominateur commun, favorisant la recherche de racines communes et de liens historiques. Les Programmes éducatifs et culturels bilatéraux constituent un instrument institutionnel fondamental de cette politique. Les diverses manifestations culturelles des autorités grecques à l’étranger contribuent, de manière dynamique, à la diffusion de la culture grecque classique et contemporaine.

I. UNESCO : La protection, la promotion et la mise en valeur du patrimoine culturel, tant matériel qu’immatériel, à travers les Conventions de l’UNESCO, constituent des domaines d’action de la diplomatie culturelle. La Grèce joue un rôle majeur dans la campagne visant à interdire et empêcher l'importation, l'exportation et le transfert de propriété illicites des biens culturels. Pour la période 2015-2019, la Grèce est membre du Conseil Exécutif de l’UNESCO, nomination qui reflète, entre autres, son poids dans le domaine de la protection du patrimoine.

En particulier:

a) Comité intergouvernemental pour la promotion du retour de biens culturels à leur pays d’origine ou de leur restitution en cas d’appropriation illégale (ICPRCP) : Un des cas majeurs inscrits à l’ordre du jour de ce Comité est le rapatriement des Sculptures du Parthénon (Grèce – Royaume-Uni). La Grèce (Ministère des affaires étrangères – Ministère de la culture) participe aux négociations pour le rapatriement des sculptures depuis 1984, quand Melina Mercouri –à l’époque Ministre de la culture– déposa la demande officielle grecque. Malgré les réactions négatives côté britannique, la Grèce n’a pas cessé de revendiquer la réunification des Sculptures du Parthénon.

b) Comité subsidiaire concernant les mesures à prendre pour interdire et empêcher l’importation, l’exportation et le transfert de propriété illicites des biens culturels. Le Comité constitue un organe d’application de la Convention de 1970. La Grèce exerça la Présidence du Comité subsidiaire de 2015 à 2017.

c) Comité intergouvernemental créé à l’issu du Deuxième Protocole (1999) relatif à la Convention de La Haye (1954) pour la protection des biens culturels dans le cas de conflit armé. La Grèce participe activement à ce Comité, et durant la période 2014-2016 exerça sa présidence.

II. ONU : Suite à une initiative grecque, l’Assemblée générale de l’ONU adopte, tous les trois ans, une Résolution concernant la lutte contre le trafic illicite et le retour des biens culturels à leur pays d’origine ou leur restitution lorsqu’ils ont été acquis de façon illicite ; elle condamne la destruction du patrimoine culturel dans les régions de conflit armé et les territoires occupés, ainsi que le trafic de biens culturels par des groupes armés terroristes.

III : L’héritage hellénique se perpétue à travers d’événements et d’initiatives d’envergure mondiale, tels les Jeux Olympiques et le Marathon. D’autres initiatives proposées par la Grèce, comme la Capitale européenne de la culture, ont donné lieu à des entreprises similaires à l’extérieur de l’Europe.

IV. La société des citoyens, par le biais d’organisations, au niveau local, peut contribuer, de manière significative, au déploiement de la diplomatie culturelle.

B. DIPLOMATIE EDUCATIVE

La diplomatie éducative –ou diplomatie de l’éducation– relève de la diplomatie publique. Elle est mise en œuvre par le biais d’actions éducatives intergouvernementales, la coopération des organismes publics avec la société des citoyens, la participation à des forums éducatifs européens et internationaux, l’objectif ultime étant la promotion du dialogue interculturel et la compréhension mutuelle.

En partenariat avec le Ministère de l’éducation, le Ministère des affaires étrangères élabore une stratégie pour l’enseignement de la langue et de la culture grecque dans les écoles et les établissements d’enseignement supérieur à l’étranger.

Le réseau GRECT a été créé avec pour objectif le développement de synergies entre la culture, l’éducation et l’économie . Ce réseau regroupe des institutions qui proposent des programmes éducatifs /culturels destinés aux jeunes et aux chercheurs, qui possèdent des installations appropriées dans des paysages culturels exceptionnels, telles  que le Centre culturel européen de Delphes, l’Académie olympique internationale, L’Ecole Anargyrios et Korgialenios de Spetsai. (Pour plus d’informations : www.grect.com).


Cette catégorie ne contient aucun article publié