Lundi, 17 Mai 2021
Représentation permanente auprès de l’UNESCO arrow Dépêchesarrow Déclarations du ministre des Affaires étrangères, N. Dendias et de la ministre de la Culture, L. Mendoni, à l’issue de la réunion sur Sainte-Sophie (MFA, 22.07.2020)

Déclarations du ministre des Affaires étrangères, N. Dendias et de la ministre de la Culture, L. Mendoni, à l’issue de la réunion sur Sainte-Sophie (MFA, 22.07.2020)

mercredi, 22 juillet 2020

Statements of the Minister of Foreign Affairs, Nikos Dendias, and Minister of Culture Lina Mendoni following the meeting on Hagia Sophia (MFA, 22 July 2020)Ν. DENDIAS : Nous avons tenu aujourd’hui avec la ministre de la Culture, Mme Lina Mendoni, une réunion portant sur la question de Sainte-Sophie, en présence de notre représentante auprès de l’UNESCO.

Nous avons,  à maintes reprises, signalé que la conversion de Sainte-Sophie en mosquée ne constitue pas un différend gréco-turc.

Néanmoins, pour nous, Grecs, ce monument revêt une importance et une valeur particulières.
C’est pourquoi nous avons décidé de mettre en avant cette question à travers d’initiatives internationales que nous entreprendrons en tant que citoyens européens et citoyens de la communauté internationale, en nous entretenant avec toutes les organisations internationales, et notamment, bien évidemment, avec l’UNESCO.
Notre objectif  est de protéger ce monument qui revêt une valeur universelle.
Par ailleurs, il a été inscrit en tant que tel sur la liste de l’UNESCO.

Les réactions de la communauté internationale ont mis en avant l’universalité du monument de Sainte-Sophie.

Nous voulons donc entreprendre une série d’actions spécifiques qui assureront la protection efficace de ce monument séculaire.

Nous sommes convenus avec la ministre de mettre en place un petit groupe de travail qui, dans les dix jours à venir, proposera, en tant que résultat de la réunion et des échanges que nous avons eus aujourd’hui, une feuille de route comportant des actions à entreprendre, que nous allons adopter ensemble et mettrons en œuvre dans l’avenir proche.

Je voudrais vous remercier madame la ministre de votre présence et de la  contribution considérable du ministère de la Culture, non seulement  à cette réunion, mais aussi aux actions qui seront par la suite entreprises.

Je vous remercie.

L. MENDONI : Merci beaucoup monsieur le ministre.
Je vous remercie de cette rencontre d’aujourd’hui et de votre invitation d’assister à cette réunion entre les services des deux ministères en vue d’explorer de concert les moyens qui nous  permettront, comme vous l’avez affirmé, de mettre en place le groupe de travail, à travers de propositions spécifiques, concernant cette question particulièrement grave de la conversion de Sainte-Sophie en mosquée.



Bien évidemment, comme le ministre des Affaires étrangères, M. N. Dendias, l’a d’ores et déjà affirmé, cette question n’est pas bilatérale.

Sainte-Sophie constitue l’une des plus importantes créations humaines, l’un des plus importants monuments qui représentent plusieurs valeurs universelles. Ces valeurs universelles sont menacées d’extinction à cause de la conversion de ce monument en mosquée.

Je pense que le niveau auquel est engagée cette discussion offre des perspectives en vue d’une gestion de cette question au niveau international par le gouvernement grec.

C’est le ministère des Affaires étrangères qui a pris actuellement cette initiative.

Il est évident que le ministère de la Culture, dans le cadre de ses compétences, apportera tout son soutien à cet effort national.